École d’été : Fondements et pratique de la diplomatie | ENAP et INALCO

Conférenciers

Dernière mise à jour: 16 mai 2022

Direction de l’école d’été

Delphine Allès

Delphine Allès est professeure de Science politique à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco, Paris), dont elle dirige la filière d’études en Relations internationales. Ses travaux portent sur la confessionnalisation du système international et la coopération multilatérale, dans une perspective décentrée et ancrée en Asie du Sud-Est. Elle a notamment publié La part des dieux. Religion et relations internationales (CNRS éditions, 2021), Relations internationales (avec Frédéric Ramel et Pierre Grosser, Armand Colin, 2018) et Transnational Islamic Actors and Indonesia’s Foreign Policy (Routledge, 2016).

Stéphane Paquin

Stéphane Paquin est professeur à l’École nationale d’administration publique où il est le directeur du Groupe d’études sur l’international et le Québec (GERIQ). En plus d’avoir enseigné aux États-Unis et en Europe, il a publié de nombreux livre et articles qui portent notamment sur l’évolution de l’économie mondiale et sur les négociations commerciales. Il a été sélectionné en 2008 dans le prestigieux International Visitor Leadership Program du gouvernement américain.

Les conférenciers

Mélanie Albaret

Mélanie Albaret, docteure en science politique de Sciences Po Paris, est maîtresse de conférences en science politique à l’École de droit de l’Université Clermont Auvergne, chercheuse au Centre Michel de l’Hospital, membre du Groupe de recherche sur l’action multilatérale (GRAM, GDR CNRS) et co-rédactrice en chef de la revue Négociations depuis 2021. Ses recherches portent sur le multilatéralisme, les organisations internationales (et notamment les Nations unies), la contestation des organisations internationales et l’insertion internationale des pays d’Amérique latine. Publications récentes : “Dissenting at the United Nations : Interaction Orders and Venezuelan Contestation Practices (2015-16)”, Review of International Studies, 2022 (avec Elodie Brun) ; "Quand le terrain s’invite à domicile. observer à distance la diplomatie multilatérale en ligne", Socio-anthropologie, 2022, n°45, p. 47-60 ; "Négocier et contester au Conseil des droits de l’homme des Nations unies", Négociations, 2020, n°2, p. 79-93


Stéphanie Balme

Stéphanie Balme is Dean of Sciences Po undergraduate studies (Collège universitaire), Professor at PSIA (Paris School of International Affairs) and Research Director at CERI/Sciences Po. She is a founding member of ESDI (European Science Diplomacy Initiative), member of the scientific committees of IHEDN (Institut des hautes études de Défense nationale) and EURICS (European Institute of China Studies) as well as vice-president of ECLS (EU-China Law Studies Association).

As a Sciences Po faculty, she was posted as a Visiting Professor at the Chinese University of Hong Kong (CUHK, 2003-200§) and then at Tsinghua University Law School in Beijing (2006 to 2012). Stéphanie Balme has also taught at Ashoka University (New Delhi), UQAM (Montréal), UBC Vancouver and at Columbia University Law School under the Alliance Program Fellowship (2014-15).

Stéphanie Balme has been a consultant for various international organizations such as the World Bank, OECD, IMF or the European Union, a founding member of ECLS (the EU-China Law Studies Association) before being appointed at the French ministry of foreign affairs as the Attachée for scientific and higher education cooperation in Beijing. Stéphanie Balme obtained her Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) in Law and her Ph.D in political science at Sciences Po. She graduated from Sciences Po Paris, INALCO (Institute of Oriental Languages and Civilisations), IEP de Bordeaux, the Faculté des Lettres de Bordeaux and Fudan University in Shanghai (as e-an exchange student).

She has published 9 books and more than 50 academic articles. Her research now focuses on China’s STI (science, technology and innovation) policies, on EU-US- China relations, EU’s China foreign policy as well as “science diplomacy” aa concept and practice.


Jean-Stéphane Bernard

Jean-Stéphane Bernardest président-directeur général des Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) depuis le 30 septembre 2019. Il était auparavant secrétaire général associé au Secrétariat du Québec aux Relations canadiennes du ministère du Conseil exécutif depuis mars 2018. Entre octobre 2014 et mars 2018, il a été sous-ministre du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, après y avoir été sous-ministre adjoint aux affaires bilatérales d’août 2012 à octobre 2014. Il a été auparavant délégué du Québec à Boston de février 2011 à août 2012, après avoir occupé les fonctions de directeur du Bureau du Québec à Washington entre 2007 et 2011. Titulaire d’un diplôme en sciences de l’administration (finances et comptabilité) de l’Université Laval, M. Bernard a également complété une maîtrise en administration publique à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP) à Québec, ainsi qu’un certificat en formation des cadres dirigeants au Massachusetts Institute of Technology (MIT). En 2018, il a reçu de l’ÉNAP pour sa contribution exceptionnelle la médaille du 50e anniversaire de l’Université du Québec et en 2019, l’ÉNAP l’a désigné comme l’un de ses onze diplômés d’influence dans le cadre de son 50e anniversaire.


Élodie Brun

Élodie Brun est enseignante chercheuse au Centre d’études internationales (CEI) de El Colegio de México, Mexico City. Elle est docteure en science politique, spécialistation relations internationales, de Sciences Po Paris et diplômée de Sciences Po Lille. Ses recherches portent sur les relations Sud-Sud, les politiques étangères latino-américaines, ainsi que la participation de l’Amérique latine dans les enceintes multilatérales.

Principales publications : “Dissenting at the United Nations : Interaction Orders and Venezuelan Contestation Practices (2015-16)” (avec Mélanie Albaret, Review of International Studies, 2022) ; “¿Y América Latina ? Una propuesta analítica sobre populismo y política exterior” (avec Carlos Heras Rodríguez et Juan José Montiel Rico, Revista de Ciencia Política, 2022) ; Latin American Relations with the Middle East : Foreign Policy in Times of Crisis (ouvrage collectif co-dirigé avec Marta Tawil, Routledge, 2022) ; El cambio internacional mediante las relaciones Sur-Sur. Los lazos de Brasil, Chile y Venezuela con los países en desarrollo de África, Asia y el Medio Oriente (El Colegio de México, 2018).
Profil complet : https://cei.colmex.mx/personal-academico/brun-elodie/publicaciones


Annie Chaloux

Annie Chaloux est professeure à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et codirectrice du Groupe d’études et de recherche sur l’international et le Québec (GÉRIQ). Elle détient un doctorat en administration publique de l’École nationale d’administration publique (ENAP). Elle est également directrice et fondatrice de la Revue Le Climatoscope, une revue de transfert et de vulgarisation scientifique sur les changements climatiques. Elle se spécialise sur les questions de politiques environnementales et climatiques au Québec et au Canada et sur les questions de paradiplomatie climatique et a publié plus d’une dizaine d’articles et de chapitres de livre sur ces questions en plus d’avoir dirigé deux ouvrages collectifs.


Anna Cherner-Drieux

Anna Cherner-Drieux enseigne actuellement à l’INALCO (notamment des cours sur l’Action extérieure européenne et sur les grands enjeux institutionnels européens) en tant que professeur associée. Elle est titulaire d’un Master de Sciences Po Paris en Affaires internationales (spécialité Conflits et Sécurité). Avant de devenir diplomate de carrière, Anna a travaillé au ministère français de l’Economie (à la Direction générale des Entreprises puis à la Direction générale du Trésor), à la Documentation française (au sein de la revue Questions internationales) mais aussi dans le secteur privé (au sein d’une start-up spécialisée en éco-conception).


Frédérick Gagnon

Frédérick Gagnon est titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques et directeur de l’Observatoire sur les États-Unis au sein de cette même chaire. Professeur au département de science politique à l’Université du Québec à Montréal où il enseigne la vie politique aux États-Unis, il a été récipiendaire d’une bourse Fulbright du département d’État américain pour un séminaire post-doctoral sur la politique américaine à l’Université du Massachusetts à Amherst en 2005, chercheur invité au Canada Institute du Woodrow Wilson International Center for Scholars à Washington ainsi qu’au Center for American Politics and Citizenship de l’Université du Maryland, au cours de l’été 2006, et professeur/chercheur invité à la Western Washington University, à Bellingham, en 2008. Récipiendaire d’une deuxième bourse Fulbright pour l’année 2014-2015, il a été titulaire de chaires Fulbright Canada sur les relations Québec-États-Unis à l’Université de New York à Plattsburgh à l’automne 2014, et à l’Université de Californie à Berkeley à l’hiver 2015.


Marc Julienne

Marc Julienne est chercheur, responsable des activités Chine à l’Ifri. Ses travaux portent principalement sur la politique étrangère et de sécurité de la Chine. Il est docteur en science politique et relations internationales de l’Inalco (2021). Précédemment, Marc Julienne a été chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) pendant quatre ans. Il a aussi été doctorant associé à l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire (IRSEM, 2016-2019), et chercheur à Asia Centre (Paris) pendant deux ans. Il a enfin été chercheur invité au Mercator Institute for China Studies (MERICS, Berlin, 2015) et à la Shanghai Academy of Social Sciences (SASS, Shanghai, 2017).


Stéphane Lambert

Stéphane Lambert est Ministre-Conseiller (Économie, Commerce et Investissement) et Délégué commercial principal à l’Ambassade du Canada en France. Il supervise une équipe de 30 personnes qui accompagne plus de 600 entreprises canadiennes par an en France, attire des investissements français et des étudiants au Canada et gère les relations de diplomatie économique et commerciale et les relations universitaires avec la France. Auparavant, Stéphane a été Conseiller et Chef du commerce à la Mission du Canada auprès de l’Union Européenne à Bruxelles où il s’est occupé de la mise en œuvre de l’Accord économique et commercial global Canada-UE (CETA) et des liens économiques, scientifiques et technologiques du Canada avec les institutions de l’UE. Stéphane a également occupé divers postes de direction au gouvernement du Canada, au ministère des Affaires mondiales, au Bureau du Conseil privé et au ministère des Finances. Stéphane est titulaire d’un baccalauréat de l’Université McGill (1997), d’une maîtrise en science politique de l’Université de Montréal (1999) et d’un doctorat en études politiques de Science Po Paris (2003).


Kristine Plouffe-Malette

Kristine Plouffe-Malette est professeure associée à l’Université du Québec à Montréal après avoir été chercheure postdoctorale à la Chaire Oppenheimer de la Faculté de droit de l’Université McGill. Elle occupe également le poste de codirectrice de la Revue québécoise de droit international et assure des charges de cours en droit international et en droit public canadien et québécois à l’Université de Montréal, à l’Université du Québec à Montréal, à l’Université de Sherbrooke et à l’École nationale d’administration publique. Elle a publié deux ouvrages chez Bruylant à Bruxelles intitulés Protection des victimes de traite des êtres humains. Approches internationales et européennes et Moralité publique. Des droits de la personne au droit de l’OMC. Elle est graduée de droit et de science politique au Québec et à Paris, plusieurs fois boursière du FRQSC et du CRSH.


Frédéric Ramel

Frédéric Ramel est Professeur des universités en Science politique à Sciences Po Paris, chercheur au CERI-CNRS et directeur du Département de Science politique. Ancien directeur scientifique de l’Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire, ses travaux portent sur le rôle des idées et des normes dans les enjeux à la fois stratégiques et diplomatiques. Il a co-dirigé en 2018 aux presses de Sciences Po le Manuel de Diplomatie (avec Thierry Balzacq et Frédéric Charillon) et l’Enjeu mondial. Guerres et conflits armés au XXIème siècle. Une partie de ses recherches actuelles porte également sur la musique dans les relations internationales ("International Relations are Acoustic : Let’s Listen", Arts and International Affairs, 3, 2, Summer 2018).

Partenaires

École nationale d'administration publique Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) Groupe d'études et de recherche sur l'international et le Québec (GERIQ) Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) Fondation Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco)